Olivier AVARO, CEO BLACKNUTBLACKNUT a conclu sa campagne sur la plateforme de crowdfunding bretonne Gwenneg avec une levée de fonds 2,4 millions d’euros auprès de GO CAPITAL, Nestadio Capital et de Business Angels. La startup rennaise mettra sur le marché sa plateforme de jeux vidéo en streaming à la demande, accessible sans console sur téléviseur, ordinateur, tablette et smartphone fin 2017.

BLACKNUT, le futur « Netflix » français du jeu vidéo ?

BLACKNUT ambitionne de devenir le N°1 sur le marché du jeu vidéo en streaming à la demande. Accessible sans console de jeux vidéo, son offre, destinée au grand public, s’appuie sur une technologie multi devices.

Pour offrir aux joueurs une expérience personnalisée, le moteur de recommandation sélectionnera  des titres dans le catalogue de 200 jeux cultes, d’aventure ou poétiques.  L’offre sera commercialisée via les TV connectées ou l’offre jeu des opérateurs de réseaux.

« Nous permettons au joueur d’accéder de manière simple et abordable à un vaste catalogue de titres de qualité, pour se divertir, découvrir, se challenger, se faire plaisir, s’élever… ou juste rêver » précise Olivier Avaro.

BLACKNUT prévoit  500 000 abonnés dans les 5 ans à venir. L’étendue de la couverture en très haut débit et la montée en puissance du cloud ouvrent des opportunités de développement prometteuses pour le marché du « cloudgaming », estimé cette année à 440 millions d’euros en Europe de l’Ouest.

Pour conquérir le marché européen, américain et canadien, BLACKNUT prévoit une deuxième levée de fonds en 2018.

BLACKNUT est incubée à l’Incubateur IMT Atlantique sur le site rennais.