Créée par Kevin Bourgeois et Robin Nicollet, deux diplômés IMT Atlantique Alumni 2015 (parcours Télécom Bretagne), Supermood boucle son second tour de table auprès des fonds Brighteye Ventures, Educapital, Citizen Capital avec le soutien des investisseurs historiques, Alven Capital et 50 Partners, ainsi que Francis Nappez (CTO de Blablacar).

Supermood commercialise une plateforme qui favorise le dialogue social au sein de l’entreprise et l’engagement des collaborateurs par l’intermédiaire de questionnaires courts, réguliers et partagés. A ce jour, la start-up française revendique plus de 150 entreprises clientes, dont Total, Crédit Agricole, Accenture, Fnac Darty ou encore OpenClassrooms. En cette période de crise sanitaire et de bouleversements professionnels, elle a su conseiller et accompagner les décideurs dans la gestion de salariés en télétravail ou en chômage partiel et dans l’animation du lien social à distance.

« Ces deux dernières années ont été l’occasion pour nous de renforcer notre équipe, de faire évoluer notre solution technologique en étant à l’écoute des besoins et des attentes des organisations que nous accompagnons, confie Kevin Bourgeois, co-fondateur et CEO de Supermood. Nous avons à cœur de continuellement améliorer notre offre et de nous adapter aux évolutions économiques et sociales qui touchent les entreprises. Ce renouvellement de confiance apporté à Supermood va nous permettre d’étendre notre offre au-delà des frontières et de poursuivre notre développement pour devenir le système d’exploitation de référence pour l’aide à la prise de décisions managériales.»

L’équipe de Supermood a été sélectionnée par l’Institut Mines Télécom et la Fondation Mines Télécom pour accompagner la délégation des 20 starts-ups qui a exposé au CES de las Vegas en 2019.

+ d’infos sur Supermood.com